26 – PRÉSENTATION SOUS FORME PLANE DES CHAMPS

Les points d’acupuncture plans à coordonnées orthogonales.

Depuis longtemps nous avons montré que le point d’acupuncture se situait à l’intersection de deux droites orthogonales sur le plan cutané. Nous avons aussi montré comment s’effectuait le découpage du tégument en 32 champs en damier (16+ & 16-) où alternent les champs B+, N+, B(-), N(-).

Existe-t-il un rapport entre la présentation plane des remèdes et les plans cutanés ? On peut dire que oui. Si nous posons sur la peau le sachet d’un comprimé brut Y de médicament allopathique, nous trouvons une projection cutanée en un point très discret. Si nous posons sur la peau un sachet de Y en poudre (après l’avoir planifié par écrasement au pilon), nous trouvons un vrai point d’acupuncture avec ses deux orthogonales.

On note que ces lignes cutanées orthogonales sont la base de deux plans perpendiculaires à la peau. Un trèfle disposé en parallèle et à distance de ces deux plans entre en résonance avec eux lorsqu’il les coupe. 

Plan de résonance entre deux médicaments identiques éloignés dans l’espace.

Plaçons un anti-inflammatoire tel que du Tilcotil® plan, sur un plan horizontal dans une salle ; un second Tilcotil® plan est déposé dans une autre salle (à 10 mètres de distance) sur un autre plan horizontal (la hauteur au sol de ces plans est une variable sans importance). Nous constatons alors, au pouls, l’apparition d’un plan vertical, illimité en hauteur et limité en longueur (les 10 mètres de distance).  Quel que soit l’endroit où l’on se place (auprès de ce plan), un rebond du pouls signale à tout coup que les mains franchissent le plan ; juste avant ou juste après le plan, le pouls retrouve le silence initial.
Si, maintenant, nous inclinons légèrement un des deux plans des Tilcotil®, si nous rompons le parallélisme, la résonance n’a plus lieu et le plan vertical disparaît.
Ajoutons que ce phénomène n’est pas spécial au Tilcotil® ; n’importe quelle substance en double fait l’affaire.
En revanche, deux boîtes de substances différentes, situées dans un même plan horizontal, ne provoquent aucun rebond lors du franchissement du plan vertical qui les sépare.

Répartition spatiale sur l’écran du PC.

 Nous savons que les tests de remèdes numériques se font à partir des remèdes affichés et activés au centre de l’écran. Tous sont dans le même plan.

Le Malade est représenté par son Prénom-Nom, affiché via Paint, à G (ou à D) de l’écran, encore dans le même plan. Le Prénom peut être remplacé par la photo du visage ou de la zone pathologique du patient.

CONCLUSION.

La Notion de plan est solide en Pulsologie.